fbpx

Blogue

Perte auditive – Wikipédia

[ad_1]

Incapacité partielle ou totale d'entendre

Perte auditive
Autres noms Malentendant, malentendant; L'anacousie ou anacousie est une surdité totale [1]
  Oreille blanche stylisée avec deux barres blanches sur fond bleu.
Le symbole international de la surdité et de la perte auditive
Spécialité Médecine de l'oreille, du nez et de la gorge, audiologie
Symptômes Capacité auditive réduite
Complications Isolement social, [2] Démence [19659008] Types Perte auditive conductrice, neurosensorielle et mixte, dysfonctionnement auditif central [3]
Causes Génétique, vieillissement, exposition au bruit, certaines infections, complications à la naissance, traumatisme auriculaire, certains médicaments ou toxines [2]
Méthode de diagnostic Tests d'audition [19659008] Prévention Vaccination, soins appropriés pendant la grossesse, évitement du bruit, évitement de certains médicaments [2] [19659008] Traitement Prothèses auditives, langage des signes, implants cochléaires, sous-titres [2]
Fréquence 1,33 milliard / 18,5% (2015) [4]

la perte auditive est une incapacité partielle ou totale d'entendre. [5] La ​​perte auditive peut être présente à la naissance ou peut être acquise à tout moment par la suite. [6][7] Une perte auditive peut survenir dans une ou les deux oreilles. [2] Chez les enfants, les problèmes d'audition peuvent nuire à la capacité d'apprendre la langue parlée et les adultes peuvent éprouver des difficultés d'interaction sociale et au travail. [8] Une perte auditive peut survenir temporairement ou définitivement. La perte auditive liée à l'âge affecte généralement les deux oreilles et est due à la perte de cellules ciliées cochléaires. [9] Pour certaines personnes, en particulier les personnes âgées, la perte auditive peut conduire à la solitude. [2] Les personnes sourdes ont généralement peu ou pas d'audition. [6]

] La perte auditive peut être causée par un certain nombre de facteurs, notamment: la génétique, le vieillissement, l'exposition au bruit, certaines infections, les complications de la naissance, les traumatismes de l'oreille et certains médicaments ou toxines. [2] Une maladie courante qui conduit à une perte auditive est une otite chronique. [2] Certaines infections pendant la grossesse, comme le cytomégalovirus, la syphilis et la rubéole, peuvent également entraîner une perte auditive chez les enfants. [2][10] La perte auditive est diagnostiquée lorsqu'un test auditif montre qu'une personne ne peut pas entendre 25 décibels dans au moins une oreille. [2] Un test de mauvaise audition est recommandé pour tous les nouveau-nés. [8] La perte auditive peut être classée comme légère (25 à 40 dB), modérée (41 à 55 dB), modérée (56 à 55 dB) 70 dB), sévère (71 à 90 dB) ou par constatation (supérieure à 90 dB). [2] Il existe trois principaux types de surdité: la perte auditive conductrice, la perte auditive neurosensorielle et la perte auditive mixte. [3]

Près de la moitié des pertes auditives dans le monde peuvent être évitées par des mesures de santé publique. [2] 19659042] Ces pratiques comprennent les vaccinations, les soins appropriés pendant la grossesse, l'évitement du bruit fort et l'évitement de certains médicaments. [2] L'Organisation mondiale de la santé recommande aux jeunes de limiter l'exposition aux bruits forts et l'utilisation de lecteurs audio personnels à une heure par jour pour tenter de limiter l'exposition au bruit. [11] La détection précoce et le soutien sont particulièrement importants pour les enfants. [2] Les appareils auditifs, la langue des signes, les implants cochléaires et les sous-titres sont utiles pour beaucoup. [2] La lecture labiale est une autre compétence utile [2] Cependant, l'accès aux aides auditives est limité dans de nombreuses régions du monde. [2]

En 2013, environ 1,1 milliard de personnes souffrent d'une perte auditive dans une certaine mesure. [12] Il cause des incapacités chez environ 466 millions de personnes (5% de la population mondiale) et des incapacités modérées à sévères chez 124 millions de personnes. [2][13][14] Parmi les personnes souffrant de handicaps modérés à sévères, 108 millions vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. [13] Parmi ceux qui ont une perte auditive, elle a commencé dans l'enfance pour 65 millions. [15] Ceux qui utilisent la langue des signes et sont membres de la culture sourde se considèrent comme une différence plutôt que comme un handicap. [16] La plupart des membres de la culture Sourde s'opposent aux tentatives de guérison de la surdité [19659054] et certains membres de cette communauté considèrent les implants cochléaires avec inquiétude parce qu'ils ont le potentiel d'éliminer leur culture. [20] Les termes perte auditive ou perte auditive sont souvent considérés négativement comme une emphase que les humains ne peuvent pas, bien que les termes soient encore régulièrement utilisés pour désigner la surdité dans des contextes médicaux. [16][21]

Définition [ Edit ]

Une personne sourde qui utilise un smartphone équipé d'une caméra qui communique en langue des signes.
  • La ​​perte auditive est définie comme la réduction de la netteté des bruits qui autrement seraient entendus normalement. [15] Les termes malentendants ou malentendants sont généralement réservés aux personnes qui sont relativement incapables d'entendre les bruits aux fréquences vocales. La gravité de la perte auditive est classée en fonction de l'augmentation de l'intensité sonore au-dessus du niveau habituel dont l'auditeur a besoin pour la reconnaître.
  • La surdité est définie comme un degré de perte auquel une personne elle-même est incapable de comprendre la parole la présence d'un renforcement. [15] Dans le cas d'une surdité sévère, il est possible que même les bruits les plus intenses générés par un audiomètre (un instrument de mesure d'audition en générant des bruits purs sur une gamme de fréquences) ne soient pas reconnus. S'il est complètement sourd, aucun son ne sera entendu, quelle que soit l'amplification ou la méthode de production.
  • La perception de la parole est un autre aspect de l'audition qui concerne davantage la clarté perçue d'un mot que l'intensité du bruit produit par le mot. Chez l'homme, cela est généralement mesuré à l'aide de tests de discrimination de la parole, qui mesurent non seulement votre capacité à reconnaître les sons, mais également votre capacité à comprendre la parole. Il existe de très rares types de perte auditive uniquement liés à la discrimination linguistique. Un exemple est la neuropathie auditive, une variété de pertes auditives dans lesquelles les cellules ciliées externes de la cochlée sont intactes et fonctionnent, mais les informations sonores du nerf auditif ne sont pas transmises avec précision au cerveau. [22]

L'utilisation des termes «malentendants», «sourds-muets» ou «sourds-muets» pour décrire les personnes sourdes et malentendantes est découragée par de nombreux membres de la communauté sourde et des organisations de défense car elles sont offensantes pour de nombreuses personnes sourdes et malentendantes . [19659065] Normes d'audition [ edit ]

L'audition humaine s'étend dans une fréquence de 20 à 20 000 Hz et dans une intensité de 0 dB à 120 dB HL ou plus. 0 dB signifie pas le manque de son, mais le moindre son que l'oreille humaine moyenne intacte peut entendre. Certaines personnes peuvent entendre aussi bas que -5 ou même -10 dB. Au-dessus de 90 dB, le son est généralement inconfortablement fort, et 115 dB représente le L'oreille n'entend pas toutes les fréquences de la même manière: la sensibilité auditive est de 3000 Hz. Outre la plage de fréquences et l'intensité, il existe de nombreuses propriétés audition humaine qui ne peut être facilement mesurée quantitativement. Cependant, pour de nombreuses raisons pratiques, l'audition normale est définie par un diagramme fréquence-intensité, ou audiogramme, qui enregistre les seuils de sensibilité de l'audition à des fréquences définies. En raison de l'effet cumulatif de l'âge et de l'exposition au bruit et à d'autres abus acoustiques, une audition «typique» peut ne pas être normale. [25][26]

Signes et symptômes [ edit ]

La ​​perte auditive est sensorielle, mais peut s'accompagner de symptômes:

  • Douleur ou pression dans les oreilles
  • sensation de blocage

Des symptômes secondaires peuvent également apparaître:

  • Hyperacousie, sensibilité accrue accompagnée de douleurs auditives à certaines intensités et fréquences sonores, parfois définies comme «recrutement auditif»
  • Acouphènes, bourdonnements, bourdonnements, sifflements ou autres bruits dans l'oreille en l'absence de son externe [19659061] Étourdissements et déséquilibre
  • Tympanophonie, également appelée autophonie, audition anormale de sa propre voix et sons respiratoires, généralement dus à une trompe d'Eustache patuleuse (constamment ouverte) ou des canaux semi-circulaires supérieurs déhiscents
  • Troubles des mouvements du visage (indication d'une éventuelle tumeur ou accident vasculaire cérébral) ) ou chez les personnes atteintes de paralysie de Bell

complications [ edit ]

La ​​perte auditive est associée à la maladie d'Alzheimer et à la démence. Le risque augmente avec le degré de perte auditive. Il existe plusieurs hypothèses, dont la réaffectation des ressources cognitives à l'audition et l'isolement social face à la perte auditive, qui ont un impact négatif. [27] Selon des données préliminaires, l'utilisation de prothèses auditives peut ralentir le déclin des fonctions cognitives. [28]

Déclin cognitif [ edit ]

La perte auditive est un problème croissant, en particulier dans les populations vieillissantes. La prévalence de la perte auditive double chaque décennie après l'âge de 40 ans. [29] Alors que la tendance séculaire, cela pourrait réduire le risque de perte auditive au niveau individuel. La prévalence de la perte auditive devrait augmenter en raison du vieillissement de la population aux États-Unis. Un autre problème lié au processus de vieillissement est le déclin cognitif, qui peut entraîner une légère déficience cognitive et éventuellement la démence. [30] Le lien entre la perte auditive et le déclin cognitif a été étudié dans divers contextes de recherche. Malgré la variabilité de la conception et des protocoles des études, la majorité de ces études ont trouvé une association cohérente entre la perte auditive liée à l'âge et le déclin cognitif, la déficience cognitive et la démence. [31] L'association entre la perte auditive liée à l'âge et la maladie d'Alzheimer s'est avérée insignifiante, et cette découverte soutient l'hypothèse que la perte auditive est associée à la démence quelle que soit la pathologie d'Alzheimer. [31] Il existe plusieurs hypothèses sur le mécanisme causal sous-jacent de la perte auditive et du déclin cognitif liés à l'âge. Une hypothèse est que cette relation peut être expliquée par une étiologie commune ou une pathologie neurobiologique commune avec une diminution de l'autre système physiologique. [32] Un autre mécanisme cognitif possible met l'accent sur le fardeau cognitif de l'individu. Lorsque les gens développent une perte auditive en vieillissant, la charge cognitive requise par l'audition augmente, ce qui peut entraîner un changement de la structure cérébrale et, finalement, la démence. [33] Une autre hypothèse suggère que le lien entre la perte auditive et le déclin cognitif est médié par divers facteurs psychosociaux, tels que B. Diminution des contacts sociaux et augmentation de l'isolement social. [32] Les résultats sur le lien entre la perte auditive et la démence ont un impact significatif sur la santé publique, car environ 9% des cas de démence peuvent être attribués à une perte auditive. [34]

Chutes [ Edit ]

Les chutes ont des effets importants sur la santé, en particulier pour une population vieillissante, où elles peuvent entraîner une morbidité et une mortalité importantes. Les personnes âgées sont particulièrement sensibles aux conséquences des blessures dues aux chutes, car les personnes âgées ont généralement une plus grande fragilité osseuse et des réflexes de protection plus faibles. [35] Les blessures liées aux chutes peuvent également exercer une pression sur les systèmes financiers et de santé. [35] La littérature indique que la perte auditive liée à l'âge est significativement associée aux chutes. [36] Il existe également une relation dose-réponse possible entre la perte auditive et les chutes – une plus grande gravité de la perte auditive est associée à une difficulté accrue à maintenir le contrôle de la posture et à une prévalence accrue des chutes. [37] Le lien de causalité sous-jacent entre le lien entre la perte auditive et les chutes doit encore être clarifié. Plusieurs hypothèses suggèrent qu'il peut y avoir un processus commun entre une diminution de l'aide auditive et une augmentation des chutes due à des facteurs physiologiques, cognitifs et comportementaux. [37] Cette preuve suggère que le traitement de la perte auditive a le potentiel d'améliorer la santé. qualité de vie connexe chez les personnes âgées. [37]

Dépression [ edit ]

La dépression est l'une des principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde. Les adultes plus âgés ont un taux de suicide plus élevé que les adultes plus jeunes, et plus de suicides sont dus à la dépression. [38] Diverses études ont été menées pour étudier les facteurs de risque potentiels pouvant conduire à la dépression plus tard dans la vie. Certaines maladies chroniques sont significativement liées au risque de dépression, telles que: B. maladie coronarienne, maladie pulmonaire, perte de vision et perte auditive. [39] La perte auditive peut être attribuée à une diminution de la qualité de vie liée à la santé et à une augmentation de l'isolement social et à une diminution de l'engagement social, qui sont tous des facteurs de risque d'un risque accru de développer des symptômes de dépression. [40]

Compétences linguistiques [ Edit ]

La surdité postlinguale est une perte auditive qui survient après l'acquisition du langage, qui peut survenir en raison d'une maladie, d'un traumatisme ou comme un effet secondaire d'un médicament. En règle générale, la perte auditive est progressive et est souvent remarquée par les membres de la famille et les amis des personnes touchées bien avant que les patients eux-mêmes reconnaissent le handicap. [41] La surdité post-linguale est beaucoup plus fréquente que la surdité pré-linguale. Ceux qui perdent leur audition plus tard dans la vie, comme à la fin de l'adolescence ou à l'âge adulte, font face à leurs propres défis et vivent avec les adaptations qui leur permettent de vivre de manière autonome.

La surdité pré-linguale est une perte auditive grave qui survient avant l'acquisition du langage et peut survenir en raison d'une affection congénitale ou en raison d'une perte auditive avant la naissance ou dans la petite enfance. La surdité pré-linguale affecte la capacité d'un individu à apprendre une langue parlée chez les enfants, mais les enfants sourds peuvent apprendre la langue parlée grâce à l'aide d'implants cochléaires (parfois combinés à des appareils auditifs). [42][43] Les parents qui ne signent pas (qui entendent) Les bébés sourds (90-95% des cas) procèdent généralement oralement sans l'aide de la langue des signes, car ces familles n'ont aucune expérience de la langue des signes et ne peuvent pas la mettre à la disposition de leurs enfants avec compétence sans l'apprendre vous-même. Malheureusement, dans certains cas (implantation tardive ou utilisation insuffisante des implants cochléaires), cela peut conduire à un risque de privation d'élocution pour le bébé sourd [44] car le bébé sourd n'aurait pas la langue des signes si l'enfant n'est pas capable de le faire. langue à parler avec succès. Les 5 à 10% des cas de bébés sourds nés dans des familles signataires ont le potentiel de développer un langage adapté à leur âge en raison d'une exposition précoce à une langue des signes par les parents de langue des signes, ils ont donc le potentiel pour atteindre les jalons de la langue des signes. au lieu de la langue parlée. [45]

La perte auditive a plusieurs causes, y compris le vieillissement, la génétique, les problèmes périnatals et les causes acquises telles que le bruit et la maladie. Pour certains types de perte auditive, la cause peut être classée comme cause inconnue.

Il y a une perte progressive de la capacité d'entendre les hautes fréquences avec l'âge, connue sous le nom de presbyacousie. Pour les hommes, cela peut commencer à 25 ans et pour les femmes à 30 ans. Bien que génétiquement variable, il s'agit d'un symptôme normal du vieillissement et est différent de la perte auditive causée par l'exposition au bruit, aux toxines ou aux agents pathogènes. [46] Les maladies courantes qui affectent le risque de perte auditive chez les personnes âgées sont l'hypertension artérielle, le diabète ou l'utilisation de certains médicaments nocifs pour l'oreille. [47][48] Alors que tout le monde perd l'audition avec l'âge, la quantité et le type de perte auditive sont différents. [49]

La perte auditive induite par le bruit (NIHL) se manifeste typiquement par des seuils d'audition accrus (c'est-à-dire une sensibilité inférieure ou une muting). La pollution sonore cause environ la moitié de tous les cas de perte auditive et cause un certain niveau de problèmes chez 5% de la population mondiale. [50]
La plupart des pertes d'audition ne sont pas dues à l'âge, mais à l'exposition au bruit. [19659119] Diverses organisations gouvernementales, industrielles et de normalisation établissent des normes de bruit. [52] Beaucoup de gens ne savent pas que le bruit ambiant est nocif ou que le bruit le devient. Les causes courantes de niveaux de bruit nocifs sont les autoradios, les jouets pour enfants, les automobiles, les foules, les équipements de pelouse et d'entretien, les outils électriques, l'utilisation d'armes à feu, les instruments de musique et même les sèche-cheveux. Les dommages causés par le bruit sont cumulatifs; Pour évaluer le risque, toutes les sources de dommages doivent être prises en compte. Aux États-Unis, 12,5% des enfants âgés de 6 à 19 ans ont des troubles auditifs permanents dus à une exposition excessive au bruit. [53] L'Organisation mondiale de la santé estime que la moitié des enfants âgés de 12 à 35 ans risquent d'utiliser des appareils audio personnels trop forts. [11] La perte auditive chez les adolescents peut être causée par le bruit des jouets, la musique au casque et les concerts ou événements. [54]

La perte auditive peut être héréditaire. Environ 75 à 80% de tous ces cas sont hérités de gènes récessifs, 20 à 25% de gènes dominants, 1 à 2% de modèles liés à l'X et moins de 1% de l'hérédité mitochondriale. [19659124] La ​​surdité syndromique survient lorsqu'il y a d'autres signes ou problèmes médicaux en plus de la surdité d'une personne, tels que le syndrome d'Usher, le syndrome de Stickler, le syndrome de Waardenburg, le syndrome d'Alport et la neurofibromatose de type 2. Non syndromique La surdité survient lorsqu'il n'y a pas d'autres signes ou problèmes médicaux associés à quelqu'un d'autre que la surdité. [55]

Il est rapporté que les troubles du spectre de l'alcoolisation fœtale causent jusqu'à 64% des nourrissons nés de mères alcooliques en raison de l'effet ototoxique sur la perte auditive du fœtus en développement plus la malnutrition pendant la grossesse en raison d'une consommation excessive d'alcool. Les naissances prématurées peuvent être associées à une perte auditive neurosensorielle en raison d'un risque accru d'hypoxie, d'hyperbilirubinémie, de médicaments ototoxiques et d'infections, et d'une exposition au bruit dans les unités néonatales. En outre, la perte auditive chez les bébés prématurés est souvent découverte beaucoup plus tard que la perte auditive similaire chez un bébé à temps plein, car les bébés reçoivent généralement un test auditif dans les 48 heures suivant la naissance. Cependant, les médecins doivent attendre que le bébé prématuré soit médicalement stable avant de tester l'audition, ce qui peut prendre des mois après la naissance. [56] Le risque de perte auditive est le plus élevé chez les personnes dont le poids à la naissance est inférieur à 1 500 g.

Les maladies responsables de la perte auditive comprennent la neuropathie auditive, [57][58] le syndrome de Down, [59] la maladie de Charcot-Marie-Tooth variante 1E, [60] la maladie auto-immune, la sclérose en plaques, la méningite, le cholestéatome, l'otosclérose, la fistule du périlorbus, l'otosclérose Ménière, infections récurrentes de l'oreille, accidents vasculaires cérébraux, déhiscence du canal semi-circulaire supérieur, Pierre Robin, Treacher-Collins, rétinite pigmentaire, syndrome de Pedreds et Turners, syphilis, schwannome vestibulaire et infections virales telles que la rougeole, les oreillons, la rubéole congénitale (également appelée rougeole allemande), divers Types de virus de l'herpès, [61] VIH / SIDA, [62] et virus du Nil occidental.

Certains médicaments peuvent avoir un effet réversible sur l'audition. Ces médicaments sont considérés comme ototoxiques. Cela comprend les diurétiques de l'anse comme le furosémide et le bumétanide, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) qui sont à la fois en vente libre (aspirine, ibuprofène, naproxène) et sur ordonnance (célécoxib, diclofénac, etc.), le paracétamol, la quinine, etc., et les antibiotiques macrolides. [63] D'autres peuvent provoquer une perte auditive permanente. [64] Le groupe le plus important sont les aminosides (membre principal gentamicine) et les agents chimiothérapeutiques à base de platine tels que le cisplatine et le carboplatine. [65] [66]

En plus des médicaments, la perte auditive peut également être causée par certains produits chimiques présents dans l'environnement: des métaux comme le plomb; Des solvants tels que le toluène (par exemple dans le pétrole brut, l'essence [67] et les gaz d'échappement [67] ); et les asphyxiants. [68] En combinaison avec le bruit, ces produits chimiques ototoxiques ont un effet additif sur la perte auditive d'une personne. [68] La perte auditive due aux produits chimiques commence dans la gamme des hautes fréquences et est irréversible. Il endommage la cochlée avec des lésions et aggrave les parties centrales du système auditif. [68] Avec certaines expositions aux produits chimiques ototoxiques, en particulier le styrène, [69] le risque de perte auditive peut être plus élevé qu'avec une exposition au bruit seul. Les effets sont plus importants lorsque l'exposition combinée comprend un bruit impulsif. [70][71] Un bulletin de 2018 de l'Agence américaine pour la sécurité et la santé au travail (OSHA) et l'Institut national pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH) présente le problème et fournit des exemples de produits chimiques ototoxiques, énumère les industries et les professions à risque fournit des informations sur la prévention. [72]

L'oreille peut être endommagée, que ce soit sur l'oreille externe ou moyenne, sur la cochlée ou sur le cerveau. Centres qui traitent les informations acoustiques transmises par les oreilles. Les dommages à l'oreille moyenne peuvent inclure une fracture et une discontinuité dans la chaîne ossiculaire. Les dommages à l'oreille interne (cochlée) peuvent être causés par une fracture de l'os temporal. Les personnes souffrant de traumatismes crâniens sont particulièrement sujettes à une perte auditive temporaire ou permanente ou à des acouphènes. [73][74]

Physiopathologie [ modifier ]

Comment les sons arrivent de la source au cerveau [19659149] Les ondes sonores atteignent l'oreille externe et sont conduites à travers le conduit auditif jusqu'au tympan, le faisant vibrer. Les vibrations sont transmises des 3 minuscules os de l'oreille moyenne au liquide de l'oreille interne. Le fluide déplace les cellules ciliées (stéréocils) et leur mouvement crée des impulsions nerveuses qui sont ensuite transportées par le nerf cochléaire vers le cerveau. [75][76] Le nerf auditif conduit les impulsions vers le tronc cérébral, qui envoie les impulsions vers le mésencéphale. Finalement, le signal va au cortex auditif du lobe temporal pour être interprété comme un son. [77]

La perte d'audition est le plus souvent causée par une exposition à long terme à des bruits forts, des loisirs ou du travail qui endommage les cellules ciliées qui ne repoussent pas d'elles-mêmes. [78] [79] [9]

Les personnes âgées peuvent perdre leur audition en raison d'une longue exposition au bruit, de changements dans l'oreille interne, de changements dans l'oreille moyenne ou de changements le long des nerfs de l'oreille au cerveau. [80]

Diagnostiquer [ modifier ]

  Un médecin est assis devant une cabine insonorisée spéciale avec une fenêtre en verre et contrôle les appareils de test de diagnostic. Un homme d'âge moyen peut être vu dans la cabine portant des écouteurs et regardant droit devant lui, pas l'audiologiste. Il semble se concentrer pour entendre quelque chose.

L'identification de la perte auditive est habituellement effectuée par un médecin généraliste, un médecin ORL, un audiologiste certifié et licencié, un audiométrique scolaire ou industriel, ou un autre technicien audiométrique. Le diagnostic de la cause de la perte auditive est effectué par un spécialiste (médecin audiovestibulaire) ou un spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge.

La perte auditive est généralement mesurée en jouant des sons générés ou enregistrés et en déterminant si la personne peut les entendre. La sensibilité auditive varie en fonction de la fréquence du bruit. Pour en tenir compte, la sensibilité auditive peut être mesurée pour une gamme de fréquences et enregistrée dans un audiogramme. Une autre méthode de quantification de la perte auditive consiste à passer un test auditif à l'aide d'une application mobile ou d'une application d'aide auditive, y compris un test auditif. [81][82] Le diagnostic auditif à l'aide d'une application mobile est similaire à la méthode audiométrique. [81] L'audiogramme obtenu à l'aide d'une application mobile peut être utilisé pour personnaliser l'utilisation des aides auditives. [82] Une autre méthode pour quantifier la perte auditive est un test de parole dans le bruit. Cela donne une indication de la capacité de comprendre la parole dans un environnement bruyant. [83] Le test d'émission otoacoustique est un test auditif objectif qui peut être administré aux nourrissons et aux enfants qui sont trop jeunes pour travailler sur un test auditif conventionnel. Le test de réaction auditive du tronc cérébral est un test électrophysiologique utilisé pour tester la déficience auditive causée par une pathologie de l'oreille, du nerf cochléaire, ainsi que du tronc cérébral.

Une anamnèse (généralement une forme écrite avec un questionnaire) peut fournir des informations précieuses sur le contexte de la perte auditive et indiquer le type de procédure diagnostique à utiliser. Les examens comprennent l'otoscopie, la tympanométrie et des tests différentiels avec les tests de Weber, Rinne, Bing et Schwabach. En cas d'infection ou d'inflammation, du sang ou d'autres liquides organiques peuvent être soumis à des analyses de laboratoire. L'IRM et la tomodensitométrie peuvent être utiles pour identifier la pathologie de nombreuses causes de perte auditive.

La perte auditive est classée selon la gravité, le type et la configuration. De plus, la perte auditive ne peut être que dans une oreille (unilatérale) ou dans les deux oreilles (bilatérale). La perte auditive peut être temporaire ou permanente, soudaine ou progressive. La gravité d'une perte auditive est classée selon des plages de valeurs de seuil nominales dans lesquelles un son doit être pour qu'il puisse être reconnu par une personne. Il est mesuré en décibels de perte auditive ou dB HL. Il existe trois types principaux de perte auditive: la perte auditive conductrice, la perte auditive neurosensorielle et la perte auditive mixte. [15] Un problème supplémentaire qui est de plus en plus reconnu est le trouble du traitement auditif, qui en tant que tel n'est pas une perte d'audition mais une difficulté à percevoir les bruits. La forme d'un audiogramme montre la configuration relative de la perte auditive, par ex. B. une encoche de Carhart pour l'otosclérose, une encoche «d'intoxication» pour les dommages induits par le bruit, un rolloff haute fréquence pour la presbyacousie ou un audiogramme plat pour la perte auditive de conductivité. En conjonction avec l'audiométrie vocale, cela peut indiquer un trouble du traitement auditif central ou la présence d'un schwannome ou d'une autre tumeur.

Les personnes ayant une perte auditive unilatérale ou une surdité unilatérale (SSD) ont des difficultés à entendre les conversations du côté déficient, à localiser les bruits et à comprendre la parole lorsqu'il y a un bruit de fond. Une des raisons des problèmes d'audition que ces patients ont souvent est l'effet d'ombre de la tête. [84]

Prévention [ edit ]

On estime que la moitié de tous les cas de perte auditive sont évitables. [85] Environ 60% de la perte auditive chez les enfants de moins de 15 ans peuvent être évités. [2] Eine Reihe von Präventionsstrategien sind wirksam, darunter: Immunisierung gegen Röteln zur Verhinderung des angeborenen Rötelnsyndroms, Immunisierung gegen H. Influenza und S. Lungenentzündung zur Verringerung von Meningitisfällen und zur Vermeidung oder zum Schutz vor übermäßiger Lärmbelastung. [15] Die Weltgesundheitsorganisation empfiehlt außerdem die Immunisierung gegen Masern, Mumps und Meningitis, Maßnahmen zur Verhinderung einer Frühgeburt und die Vermeidung bestimmter Medikamente als Prävention [86] Der Weltanhörungstag ist eine jährliche Veranstaltung zur Förderung von Maßnahmen zur Verhinderung von Hörschäden.

Lärmbelastung ist der wichtigste Risikofaktor für lärminduzierten Hörverlust, der verhindert werden kann. [87] [ Zitierweise erforderlich ] Für bestimmte Bevölkerungsgruppen wie Kinder im schulpflichtigen Alter existieren verschiedene Programme , Jugendliche und Arbeitnehmer. [88] Die Aufklärung über Lärmbelastung erhöht den Einsatz von Gehörschutzmitteln. [89] Der Einsatz von Antioxidantien wird zur Vorbeugung von lärminduziertem Hörverlust untersucht, insbesondere in Szenarien, in denen die Lärmbelastung nicht verringert werden kann. B. während militärischer Operationen. [90]

Lärmschutzregelung am Arbeitsplatz [ bearbeiten ]

Lärm wird allgemein als Berufsrisiko anerkannt. In den Vereinigten Staaten arbeiten das Nationale Institut für Sicherheit und Gesundheitsschutz am Arbeitsplatz (NIOSH) und die Arbeitsschutzbehörde (OSHA) zusammen, um Standards und die Durchsetzung des Lärmpegels am Arbeitsplatz festzulegen. [91][92] Die Hierarchie der Gefahrenkontrollen zeigt die verschiedenen Ebenen von Kontrollen zur Verringerung oder Beseitigung der Lärmbelastung und zur Verhinderung von Hörverlust, einschließlich technischer Kontrollen und persönlicher Schutzausrüstung (PSA). [93] Andere Programme und Initiativen wurden entwickelt, um Hörverlust am Arbeitsplatz zu verhindern. Zum Beispiel wurde der Safe-in-Sound-Preis ins Leben gerufen, um Organisationen anzuerkennen, die Ergebnisse eines erfolgreichen Lärmschutzes und anderer Maßnahmen nachweisen können. [94] Zusätzlich wurde das Buy Quiet-Programm ins Leben gerufen, um Arbeitgeber zum Kauf leiserer Maschinen und Werkzeuge zu ermutigen. [19659185] Durch den Kauf von weniger lauten Elektrowerkzeugen, wie sie in der NIOSH Power Tools Database aufgeführt sind, und die Begrenzung der Exposition gegenüber ototoxischen Chemikalien können große Fortschritte bei der Verhinderung von Hörverlust erzielt werden. [96]

Unternehmen können auch persönliche Geräte bereitstellen Gehörschutzgeräte, die sowohl auf den Arbeitnehmer als auch auf die Art der Beschäftigung zugeschnitten sind. Einige Gehörschutzgeräte blockieren allgemein alle Geräusche, andere lassen bestimmte Geräusche zu. Arbeiter tragen eher Gehörschutzgeräte, wenn sie richtig angebracht sind. [97]

Oft haben Eingriffe zur Verhinderung von lärminduziertem Hörverlust viele Komponenten. Eine Überprüfung von Cochrane aus dem Jahr 2017 ergab, dass eine strengere Gesetzgebung den Lärmpegel senken könnte. [98] Es wurde nicht nachgewiesen, dass die Bereitstellung von Informationen über ihren Lärmpegel die Lärmbelastung verringert. Gehörschutz kann bei richtiger Anwendung den Lärm auf ein sichereres Niveau reduzieren, reicht jedoch häufig nicht aus, um einen Hörverlust zu verhindern. Technische Lärmausfälle und andere Lösungen wie die ordnungsgemäße Wartung von Geräten können zu einer Lärmreduzierung führen. Weitere Feldstudien zu den daraus resultierenden Lärmbelastungen nach solchen Eingriffen sind jedoch erforderlich. Weitere mögliche Lösungen sind die verbesserte Durchsetzung bestehender Rechtsvorschriften und die bessere Umsetzung gut konzipierter Präventionsprogramme, deren Wirksamkeit noch nicht endgültig nachgewiesen wurde. Die Schlussfolgerung des Cochrane Review war, dass weitere Forschungen die derzeitige Wirksamkeit der evaluierten Interventionen ändern könnten. [98]

Das Institut für Sicherheit und Gesundheitsschutz am Arbeitsplatz der deutschen Sozialunfallversicherung hat geschaffen a hearing impairment calculator based on the ISO 1999 model for studying threshold shift in relatively homogeneous groups of people, such as workers with the same type of job. The ISO 1999 model estimates how much hearing impairment in a group can be ascribed to age and noise exposure. The result is calculated via an algebraic equation that uses the A-weighted noise exposure level, how many years the people were exposed to this noise, how old the people are, and their sex. The model’s estimations are only useful for people without hearing loss due to non-job related exposure and can be used for prevention activities.[99]

Screening[edit]

The United States Preventive Services Task Force recommends neonatal hearing screening for all newborns.[8]

The American Academy of Pediatrics advises that children should have their hearing tested several times throughout their schooling:[53]

While the American College of Physicians indicated that there is not enough evidence to determine the utility of screening in adults over 50 years old who do not have any symptoms,[100] the American Language, Speech Pathology and Hearing Association recommends that adults should be screened at least every decade through age 50 and at 3-year intervals thereafter, to minimize the detrimental effects of the untreated condition on quality of life.[101] For the same reason, the US Office of Disea se Prevention and Health Promotion included as one of Healthy People 2020 objectives: to increase the proportion of persons who have had a hearing examination.[102]

Management[edit]

An in-the-canal hearing aid.

Management depends on the specific cause if known as well as the extent, type and configuration of the hearing loss. Sudden hearing loss due to and underlying nerve problem may be treated with corticosteroids.[103]

Most hearing loss, that resulting from age and noise, is progressive and irreversible, and there are currently no approved or recommended treatments. A few specific kinds of hearing loss are amenable to surgical treatment. In other cases, treatment is addressed to underlying pathologies, but any hearing loss incurred may be permanent. Some management options include hearing aids, cochlear implants, assistive technology, and closed captioning.[9] This choice depends on the level of hearing loss, type of hearing loss, and personal preference. Hearing aid applications are one of the options for hearing loss management.[82] For people with bilateral hearing loss, it is not clear if bilateral hearing aids (hearing aids in both ears) are better than a unilateral hearing aid (hearing aid in one ear).[9]

Epidemiology[edit]

Disability-adjusted life year for hearing loss (adult onset) per 100,000 inhabitants in 2004.

Globally, hearing loss affects about 10% of the population to some degree.[50] It caused moderate to severe disability in 124.2 million people as of 2004 (107.9 million of whom are in low and middle income countries).[13] Of these 65 million acquired the condition during childhood.[15] At birth ~3 per 1000 in developed countries and more than 6 per 1000 in developing countries have hearing problems.[15]

Hearing loss increases with age. In those between 20 and 35 rates of hearing loss are 3% while in those 44 to 55 it is 11% and in those 65 to 85 it is 43%.[8]

A 2017 report by the World Health Organization estimated the costs of unaddressed hearing loss and the cost-effectiveness of interventions, for the health-care sector, for the education sector and as broad societal costs.[104] Globally, the annual cost of unaddressed hearing loss was estimated to be in the range of $750–790 billion international dollars.

The International Organization for Standardization (ISO) developed the ISO 1999 standards for the estimation of hearing thresholds and noise-induced hearing impairment.[105] They used data from two noise and hearing study databases, one presented by Burns and Robinson (Hearing and Noise in Industry, Her Majesty's Stationery Office, London, 1970) and by Passchier-Vermeer (1968).[106] As race are some of the factors that can affect the expected distribution of pure-tone hearing thresholds several other national or regional datasets exist, from Sweden,[107] Norway,[108] South Korea,[109] the United States[110] and Spain.[111]

In the United States hearing is one of the health outcomes measure by the National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES), a survey research program conducted by the National Center for Health Statistics. It examines health and nutritional status of adults and children in the United States. Data from the United States in 2011-2012 found that rates of hearing loss has declined among adults aged 20 to 69 years, when compared with the results from an earlier time period (1999-2004). It also found that adult hearing loss is associated with increasing age, sex, race/ethnicity, educational level, and noise exposure.[112] Nearly one in four adults had audiometric results suggesting noise-induced hearing loss. Almost one in four adults who reported excellent or good hearing had a similar pattern (5.5% on both sides and 18% on one side). Among people who reported exposure to loud noise at work, almost one third had such changes.[113]

Social and cultural aspects[edit]

The sign language for "friend".

People with extreme hearing loss may communicate through sign languages. Sign languages convey meaning through manual communication and body language instead of acoustically conveyed sound patterns. This involves the simultaneous combination of hand shapes, orientation and movement of the hands, arms or body, and facial expressions to express a speaker's thoughts. "Sign languages are based on the idea that vision is the most useful tool a deaf person has to communicate and receive information".[114]

Deaf culture refers to a tight-knit cultural group of people whose primary language is signed, and who practice social and cultural norms which are distinct from those of the surrounding hearing community. This community does not automatically include all those who are clinically or legally deaf, nor does it exclude every hearing person. According to Baker and Padden, it includes any person or persons who "identifies him/herself as a member of the Deaf community, and other members accept that person as a part of the community,"[115] an example being children of deaf adults with normal hearing ability. It includes the set of social beliefs, behaviors, art, literary traditions, history, values, and shared institutions of communities that are influenced by deafness and which use sign languages as the main means of communication.[116][117] Members of the Deaf community tend to view deafness as a difference in human experience rather than a disability or disease.[118][119] When used as a cultural label especially within the culture, the word deaf is often written with a capital D and referred to as "big D Deaf" in speech and sign. When used as a label for the audiological condition, it is written with a lower case d.[116][117]

Research[edit]

Stem cell transplant and gene therapy[edit]

A 2005 study achieved successful regrowth of cochlea cells in guinea pigs.[120] However, the regrowth of cochlear hair cells does not imply the restoration of hearing sensitivity, as the sensory cells may or may not make connections with neurons that carry the signals from hair cells to the brain. A 2008 study has shown that gene therapy targeting Atoh1 can cause hair cell growth and attract neuronal processes in embryonic mice. Some hope that a similar treatment will one day ameliorate hearing loss in humans.[121]

Recent research, reported in 2012 achieved growth of cochlear nerve cells resulting in hearing improvements in gerbils,[122] using stem cells. Also reported in 2013 was regrowth of hair cells in deaf adult mice using a drug intervention resulting in hearing improvement.[123] The Hearing Health Foundation in the US has embarked on a project called the Hearing Restoration Project.[124] Also Action on Hearing Loss in the UK is also aiming to restore hearing.[125]

Researchers reported in 2015 that genetically deaf mice which were treated with TMC1 gene therapy recovered some of their hearing.[126][127] In 2017, additional studies were performed to treat Usher syndrome[128] and here, a recombinant adeno-associated virus seemed to outperform the older vectors.[129][130]

Audition[edit]

Besides research studies seeking to improve hearing, such as the ones listed above, research studies on the deaf have also been carried out in order to understand more about audition. Pijil and Shwarz (2005) conducted their study on the deaf who lost their hearing later in life and, hence, used cochlear implants to hear. They discovered further evidence for rate coding of pitch, a system that codes for information for frequencies by the rate that neurons fire in the auditory system, especially for lower frequencies as they are coded by the frequencies that neurons fire from the basilar membrane in a synchronous manner. Their results showed that the subjects could identify different pitches that were proportional to the frequency stimulated by a single electrode. The lower frequencies were detected when the basilar membrane was stimulated, providing even further evidence for rate coding.[131]

See also[edit]

References[edit]

  1. ^ Elsevier, Dorland's Illustrated Medical DictionaryElsevier.
  2. ^ a b c d e f g h i j k l m n o p q r s "Deafness and hearing loss Fact sheet N°300". March 2015. Archived from the original on 16 May 2015. Retrieved 23 May 2015.CS1 maint: unfit url (link)
  3. ^ a b Shearer AE, Hildebrand MS, Smith RJ (2014). "Deafness and Hereditary Hearing Loss Overview". In Adam MP, Ardinger HH, Pagon RA, Wallace SE, Bean LJ, Stephens K, Amemiya A (eds.). GeneReviews [Internet]. Seattle (WA): University of Washington, Seattle. PMID 20301607.
  4. ^ Global Burden of Disease Study 2013 Collaborators (October 2016). "Global, regional, and national incidence, prevalence, and years lived with disability for 310 diseases and injuries, 1990-2015: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2015". Lancet. 388 (10053): 1545–1602. doi:10.1016/S0140-6736(16)31678-6. PMC 5055577. PMID 27733282.
  5. ^ "Deafness". Encyclopædia Britannica Online. Encyclopædia Britannica Inc. 2011. Archived from the original on 2012-06-25. Retrieved 2012-02-22.
  6. ^ a b "Deafness and hearing loss". World Health Organization. 2020-03-01. Retrieved 2020-07-13.
  7. ^ "Hearing Loss at Birth (Congenital Hearing Loss)". American Speech-Language-Hearing Association. Retrieved 2020-07-13.
  8. ^ a b c d Lasak JM, Allen P, McVay T, Lewis D (March 2014). "Hearing loss: diagnosis and management". Primary Care. 41 (1): 19–31. doi:10.1016/j.pop.2013.10.003. PMID 24439878.
  9. ^ a b c d Schilder, Anne Gm; Chong, Lee Yee; Ftouh, Saoussen; Burton, Martin J. (2017). "Bilateral versus unilateral hearing aids for bilateral hearing impairment in adults". The Cochrane Database of Systematic Reviews. 12: CD012665. doi:10.1002/14651858.CD012665.pub2. ISSN 1469-493X. PMC 6486194. PMID 29256573.
  10. ^ Fowler KB (December 2013). "Congenital cytomegalovirus infection: audiologic outcome". Clinical Infectious Diseases. 57 Suppl 4 (suppl_4): S182-4. doi:10.1093/cid/cit609. PMC 3836573. PMID 24257423.
  11. ^ a b "1.1 billion people at risk of hearing loss WHO highlights serious threat posed by exposure to recreational noise" (PDF). who.int. 27 February 2015. Archived (PDF) from the original on 1 May 2015. Retrieved 2 March 2015.
  12. ^ Global Burden of Disease Study 2013 Collaborators (August 2015). "Global, regional, and national incidence, prevalence, and years lived with disability for 301 acute and chronic diseases and injuries in 188 countries, 1990-2013: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2013". Lancet. 386 (9995): 743–800. doi:10.1016/s0140-6736(15)60692-4. PMC 4561509. PMID 26063472.
  13. ^ a b c WHO (2008). The global burden of disease: 2004 update (PDF). Geneva, Switzerland: World Health Organization. p. 35. ISBN 9789241563710. Archived (PDF) from the original on 2013-06-24.
  14. ^ Olusanya BO, Neumann KJ, Saunders JE (May 2014). "The global burden of disabling hearing impairment: a call to action". Bulletin of the World Health Organization. 92 (5): 367–73. doi:10.2471/blt.13.128728. PMC 4007124. PMID 24839326.
  15. ^ a b c d e f g Elzouki AY (2012). Textbook of clinical pediatrics (2 ed.). Berlin: Springer. p. 602. ISBN 9783642022012. Archived from the original on 2015-12-14.
  16. ^ a b "Community and Culture – Frequently Asked Questions". nad.org. National Association of the Deaf. Archived from the original on 27 December 2015. Retrieved 31 July 2014.
  17. ^ "Sound and Fury – Cochlear Implants – Essay". www.pbs.org. PBS. Archived from the original on 2015-07-06. Retrieved 2015-08-01.
  18. ^ "Understanding Deafness: Not Everyone Wants to Be 'Fixed'". www.theatlantic.com. The Atlantic. 2013-08-09. Archived from the original on 2015-07-30. Retrieved 2015-08-01.
  19. ^ Williams S (2012-09-13). "Why not all deaf people want to be cured". www.telegraph.co.uk. The Daily Telegraph. Archived from the original on 2015-09-24. Retrieved 2015-08-02.
  20. ^ Sparrow R (2005). "Defending Deaf Culture: The Case of Cochlear Implants" (PDF). The Journal of Political Philosophy. 13 (2): 135–152. doi:10.1111/j.1467-9760.2005.00217.x. Retrieved 30 November 2014.
  21. ^ Tidy, Colin (March 2014). "Dealing with Hearing-impaired Patients". patient.info. Retrieved 16 August 2020.
  22. ^ eBook: Current Diagnosis & Treatment in Otolaryngology: Head & Neck SurgeryLalwani, Anil K. (Ed.) Chapter 44: Audiologic Testing by Brady M. Klaves, PhD, Jennifer McKee Bold, AuD, Access Medicine
  23. ^ Bennett, ReBecca (May 2019). "Time for Change". The Hearing Journal. 72 (5): 16. doi:10.1097/01.HJ.0000559500.67179.7d.
  24. ^ "Community and Culture – Frequently Asked Questions". nad.org. National Association of the Deaf. Archived from the original on 2015-12-27. Retrieved 27 Jan 2016.
  25. ^ ANSI 7029:2000/BS 6951 Acoustics – Statistical distribution of hearing thresholds as a function of age
  26. ^ ANSI S3.5-1997 Speech Intelligibility Index (SII)
  27. ^ Thomson RS, Auduong P, Miller AT, Gurgel RK (April 2017). "Hearing loss as a risk factor for dementia: A systematic review". Laryngoscope Investigative Otolaryngology. 2 (2): 69–79. doi:10.1002/lio2.65. PMC 5527366. PMID 28894825.
  28. ^ Hoppe U, Hesse G (2017-12-18). "Hearing aids: indications, technology, adaptation, and quality control". GMS Current Topics in Otorhinolaryngology, Head and Neck Surgery. 16: Doc08. doi:10.3205/cto000147. PMC 5738937. PMID 29279726.
  29. ^ Lin FR, Niparko JK, Ferrucci L (November 2011). "Hearing loss prevalence in the United States". Archives of Internal Medicine. 171 (20): 1851–2. doi:10.1001/archinternmed.2011.506. PMC 3564588. PMID 22083573.
  30. ^ Park HL, O'Connell JE, Thomson RG (December 2003). "A systematic review of cognitive decline in the general elderly population". International Journal of Geriatric Psychiatry. 18 (12): 1121–34. doi:10.1002/gps.1023. PMID 14677145.
  31. ^ a b Loughrey DG, Kelly ME, Kelley GA, Brennan S, Lawlor BA (February 2018). "Association of Age-Related Hearing Loss With Cognitive Function, Cognitive Impairment, and Dementia: A Systematic Review and Meta-analysis". JAMA Otolaryngology– Head & Neck Surgery. 144 (2): 115–126. doi:10.1001/jamaoto.2017.2513. PMC 5824986. PMID 29222544.
  32. ^ a b Thomson RS, Auduong P, Miller AT, Gurgel RK (April 2017). "Hearing loss as a risk factor for dementia: A systematic review". Laryngoscope Investigative Otolaryngology. 2 (2): 69–79. doi:10.1002/lio2.65. PMID 28894825.
  33. ^ Pichora-Fuller MK, Mick P, Reed M (August 2015). "Hearing, Cognition, and Healthy Aging: Social and Public Health Implications of the Links between Age-Related Declines in Hearing and Cognition". Seminars in Hearing. 36 (3): 122–39. doi:10.1055/s-0035-1555116. PMC 4906310. PMID 27516713.
  34. ^ Ford AH, Hankey GJ, Yeap BB, Golledge J, Flicker L, Almeida OP (June 2018). "Hearing loss and the risk of dementia in later life". Maturitas. 112: 1–11. doi:10.1016/j.maturitas.2018.03.004. PMID 29704910.
  35. ^ a b Dhital A, Pey T, Stanford MR (September 2010). "Visual loss and falls: a review". Eye. 24 (9): 1437–46. doi:10.1038/eye.2010.60. PMID 20448666.
  36. ^ Jiam NT, Li C, Agrawal Y (November 2016). "Hearing loss and falls: A systematic review and meta-analysis". The Laryngoscope. 126 (11): 2587–2596. doi:10.1002/lary.25927. PMID 27010669.
  37. ^ a b c Agmon M, Lavie L, Doumas M (June 2017). "The Association between Hearing Loss, Postural Control, and Mobility in Older Adults: A Systematic Review". Journal of the American Academy of Audiology. 28 (6): 575–588. doi:10.3766/jaaa.16044. PMID 28590900. S2CID 3744742.
  38. ^ Fiske A, Wetherell JL, Gatz M (April 2009). "Depression in older adults". Annual Review of Clinical Psychology. 5 (1): 363–89. doi:10.1146/annurev.clinpsy.032408.153621. PMC 2852580. PMID 19327033.
  39. ^ Huang CQ, Dong BR, Lu ZC, Yue JR, Liu QX (April 2010). "Chronic diseases and risk for depression in old age: a meta-analysis of published literature". Ageing Research Reviews. Microbes and Ageing. 9 (2): 131–41. doi:10.1016/j.arr.2009.05.005. PMID 19524072. S2CID 13637437.
  40. ^ Arlinger S (July 2003). "Negative consequences of uncorrected hearing loss–a review". International Journal of Audiology. 42 Suppl 2 (sup2): 2S17–20. doi:10.3109/14992020309074639. PMID 12918624. S2CID 14433959.
  41. ^ Meyer C, Scarinci N, Ryan B, Hickson L (December 2015). ""This Is a Partnership Between All of Us": Audiologists' Perceptions of Family Member Involvement in Hearing Rehabilitation". American Journal of Audiology. 24 (4): 536–48. doi:10.1044/2015_AJA-15-0026. PMID 26649683. S2CID 13091175.
  42. ^ Niparko JK, Tobey EA, Thal DJ, Eisenberg LS, Wang NY, Quittner AL, Fink NE (April 2010). "Spoken language development in children following cochlear implantation". JAMA. 303 (15): 1498–506. doi:10.1001/jama.2010.451. PMC 3073449. PMID 20407059.
  43. ^ Kral A, O'Donoghue GM (October 2010). "Profound deafness in childhood". The New England Journal of Medicine. 363 (15): 1438–50. doi:10.1056/NEJMra0911225. PMID 20925546. S2CID 13639137.
  44. ^ Hall WC (May 2017). "What You Don't Know Can Hurt You: The Risk of Language Deprivation by Impairing Sign Language Development in Deaf Children". Maternal and Child Health Journal. 21 (5): 961–965. doi:10.1007/s10995-017-2287-y. PMC 5392137. PMID 28185206.
  45. ^ Mayberry R (2007). "When timing is everything: Age of first-language acquisition effects on second-language learning". Applied Psycholinguistics. 28 (3): 537–549. doi:10.1017/s0142716407070294.
  46. ^ Robinson DW, Sutton GJ (1979). "Age effect in hearing – a comparative analysis of published threshold data". Audiology. 18 (4): 320–34. doi:10.3109/00206097909072634. PMID 475664.
  47. ^ Worrall L, Hickson LM (2003). "Communication activity limitations". In Worrall LE, Hickson LM (eds.). Communication disability in aging: from prevention to intervention. Clifton Park, NY: Delmar Learning. pp. 141–142.
  48. ^ Akinpelu OV, Mujica-Mota M, Daniel SJ (March 2014). "Is type 2 diabetes mellitus associated with alterations in hearing? A systematic review and meta-analysis". The Laryngoscope. 124 (3): 767–76. doi:10.1002/lary.24354. PMID 23945844.
  49. ^ "Hearing Loss and Older Adults" (Last Updated June 3, 2016). National Institute on Deafness and Other Communication Disorders. 2016-01-26. Archived from the original on October 4, 2016. Retrieved September 11, 2016.
  50. ^ a b Oishi N, Schacht J (June 2011). "Emerging treatments for noise-induced hearing loss". Expert Opinion on Emerging Drugs. 16 (2): 235–45. doi:10.1517/14728214.2011.552427. PMC 3102156. PMID 21247358.
  51. ^ "CDC – NIOSH Science Blog – A Story of Impact…" cdc.gov. Archived from the original on 2015-06-13.
  52. ^ In the United States, United States Environmental Protection Agency, Occupational Safety and Health Administration, National Institute for Occupational Safety and Health, Mine Safety and Health Administration, and numerous state government agencies among others, set noise standards.
  53. ^ a b "Noise-Induced Hearing Loss: Promoting Hearing Health Among Youth". CDC Healthy Youth!. CDC. 2009-07-01. Archived from the original on 2009-12-21.
  54. ^ de Laat JA, van Deelen L, Wiefferink K (September 2016). "Hearing Screening and Prevention of Hearing Loss in Adolescents". The Journal of Adolescent Health. 59 (3): 243–245. doi:10.1016/j.jadohealth.2016.06.017. PMID 27562364.
  55. ^ a b c Rehm H. "The Genetics of Deafness; A Guide for Patients and Families" (PDF). Harvard Medical School Center For Hereditary Deafness. Harvard Medical School. Archived from the original (PDF) on 2013-10-19.
  56. ^ "Hearing Loss in Premature Babies". Salus Health. Pennsylvania Ear Institute. 2016. Retrieved 16 August 2020.
  57. ^ Starr A, Sininger YS, Pratt H (2011). "The varieties of auditory neuropathy". Journal of Basic and Clinical Physiology and Pharmacology. 11 (3): 215–30. doi:10.1515/JBCPP.2000.11.3.215. PMID 11041385. S2CID 31806057.
  58. ^ Starr A, Picton TW, Sininger Y, Hood LJ, Berlin CI (June 1996). "Auditory neuropathy". Brain. 119 ( Pt 3) (3): 741–53. doi:10.1093/brain/119.3.741. PMID 8673487.
  59. ^ Rodman R, Pine HS (June 2012). "The otolaryngologist's approach to the patient with Down syndrome". Otolaryngologic Clinics of North America. 45 (3): 599–629, vii–viii. doi:10.1016/j.otc.2012.03.010. PMID 22588039.
  60. ^ McKusick VA, Kniffen CL (30 January 2012). "# 118300 CHARCOT-MARIE-TOOTH DISEASE AND DEAFNESS". Online Mendelian Inheritance in Man. Retrieved 2 March 2018.
  61. ^ Byl FM, Adour KK (March 1977). "Auditory symptoms associated with herpes zoster or idiopathic facial paralysis". The Laryngoscope. 87 (3): 372–9. doi:10.1288/00005537-197703000-00010. PMID 557156.
  62. ^ Araújo E, Zucki F, Corteletti LC, Lopes AC, Feniman MR, Alvarenga K (2012). "Hearing loss and acquired immune deficiency syndrome: systematic review". Jornal da Sociedade Brasileira de Fonoaudiologia. 24 (2): 188–92. doi:10.1590/s2179-64912012000200017. PMID 22832689.
  63. ^ Curhan SG, Shargorodsky J, Eavey R, Curhan GC (September 2012). "Analgesic use and the risk of hearing loss in women". American Journal of Epidemiology. 176 (6): 544–54. doi:10.1093/aje/kws146. PMC 3530351. PMID 22933387.
  64. ^ Cone B, Dorn P, Konrad-Martin D, Lister J, Ortiz C, Schairer K. "Ototoxic Medications (Medication Effects)". American Speech-Language-Hearing Association.
  65. ^ Rybak LP, Mukherjea D, Jajoo S, Ramkumar V (November 2009). "Cisplatin ototoxicity and protection: clinical and experimental studies". The Tohoku Journal of Experimental Medicine. 219 (3): 177–86. doi:10.1620/tjem.219.177. PMC 2927105. PMID 19851045.
  66. ^ Rybak LP, Ramkumar V (October 2007). "Ototoxicity". Kidney International. 72 (8): 931–5. doi:10.1038/sj.ki.5002434. PMID 17653135.
  67. ^ a b "Tox Town – Toluene – Toxic chemicals and environmental health risks where you live and work – Text Version". toxtown.nlm.nih.gov. Archived from the original on 2010-06-09. Retrieved 2010-06-09.
  68. ^ a b c Morata TC. "Addressing the Risk for Hearing Loss from Industrial Chemicals". CDC. Archived from the original on 2009-01-22. Retrieved 2008-06-05.
  69. ^ Johnson A (2008-09-09). "Occupational exposure to chemicals and hearing impairment – the need for a noise notation" (PDF). Karolinska Institutet: 1–48. Archived from the original (PDF) on 2012-09-06. Retrieved 2009-06-19.
  70. ^ Venet T, Campo P, Thomas A, Cour C, Rieger B, Cosnier F (March 2015). "The tonotopicity of styrene-induced hearing loss depends on the associated noise spectrum". Neurotoxicology and Teratology. 48: 56–63. doi:10.1016/j.ntt.2015.02.003. PMID 25689156.
  71. ^ Fuente A, Qiu W, Zhang M, Xie H, Kardous CA, Campo P, Morata TC (March 2018). "Use of the kurtosis statistic in an evaluation of the effects of noise and solvent exposures on the hearing thresholds of workers: An exploratory study" (PDF). The Journal of the Acoustical Society of America. 143 (3): 1704–1710. Bibcode:2018ASAJ..143.1704F. doi:10.1121/1.5028368. PMID 29604694.
  72. ^ "Preventing Hearing Loss Caused by Chemical (Ototoxicity) and Noise Exposure" (PDF). Retrieved 4 April 2018.
  73. ^ Oesterle EC (March 2013). "Changes in the adult vertebrate auditory sensory epithelium after trauma". Hearing Research. 297: 91–8. doi:10.1016/j.heares.2012.11.010. PMC 3637947. PMID 23178236.
  74. ^ Eggermont JJ (January 2017). "Acquired hearing loss and brain plasticity". Hearing Research. 343: 176–190. doi:10.1016/j.heares.2016.05.008. PMID 27233916. S2CID 3568426.
  75. ^ "How We Hear". American Speech-Language-Hearing Association. Retrieved 2 March 2018.
  76. ^ "How We Hear". Archived from the original on 1 May 2017.
  77. ^ "How Do We Hear?". NIDCD. January 3, 2018.
  78. ^ "What Is Noise-Induced Hearing Loss?". NIH – Noisy Planet. December 27, 2017.
  79. ^ "CDC – Noise and Hearing Loss Prevention – Preventing Hearing Loss, Risk Factors – NIOSH Workplace Safety and Health Topic". NIOSH/CDC. 5 February 2018. Retrieved 3 March 2018.
  80. ^ "Age-Related Hearing Loss". NIDCD. 18 August 2015.
  81. ^ a b Shojaeemend H, Ayatollahi H (October 2018). "Automated Audiometry: A Review of the Implementation and Evaluation Methods". Healthcare Informatics Research. 24 (4): 263–275. doi:10.4258/hir.2018.24.4.263. PMC 6230538. PMID 30443414.
  82. ^ a b c Keidser G, Convery E (April 2016). "Self-Fitting Hearing Aids: Status Quo and Future Predictions". Trends in Hearing. 20: 233121651664328. doi:10.1177/2331216516643284. PMC 4871211. PMID 27072929.
  83. ^ Jansen S, Luts H, Dejonckere P, van Wieringen A, Wouters J (2013). "Efficient hearing screening in noise-exposed listeners using the digit triplet test" (PDF). Ear and Hearing. 34 (6): 773–8. doi:10.1097/AUD.0b013e318297920b. PMID 23782715. S2CID 11858630.
  84. ^ Lieu JE (May 2004). "Speech-language and educational consequences of unilateral hearing loss in children". Archives of Otolaryngology–Head & Neck Surgery. 130 (5): 524–30. doi:10.1001/archotol.130.5.524. PMID 15148171.
  85. ^ Graham eb, Baguley DM (2009). Ballantyne's Deafness (7th ed.). Chichester: John Wiley & Sons. p. 16. ISBN 978-0-470-74441-3. Archived from the original on 2017-09-08.CS1 maint: extra text: authors list (link)
  86. ^ "Childhood hearing loss: act now, here's how!" (PDF). WHO. 2016. p. 6. Archived (PDF) from the original on 6 March 2016. Retrieved 2 March 2016. Over 30% of childhood hearing loss is caused by diseases such as measles, mumps, rubella, meningitis and ear infections. These can be prevented through immunization and good hygiene practices. Another 17% of childhood hearing loss results from complications at birth, including prematurity, low birth weight, birth asphyxia and neonatal jaundice. Improved maternal and child health practices would help to prevent these complications. The use of ototoxic medicines in expectant mothers and newborns, which is responsible for 4% of childhood hearing loss, could potentially be avoided.
  87. ^ "Preventing Noise-Induced Hearing Loss". Centers for Disease Control and Prevention. 8 June 2020. Retrieved 13 July 2020.
  88. ^ Davis A, McMahon CM, Pichora-Fuller KM, Russ S, Lin F, Olusanya BO, Chadha S, Tremblay KL (April 2016). "Aging and Hearing Health: The Life-course Approach". The Gerontologist. 56 Suppl 2 (Suppl_2): S256-67. doi:10.1093/geront/gnw033. PMC 6283365. PMID 26994265.
  89. ^ El Dib RP, Mathew JL, Martins RH (April 2012). El Dib RP (ed.). "Interventions to promote the wearing of hearing protection". The Cochrane Database of Systematic Reviews. 4 (4): CD005234. doi:10.1002/14651858.CD005234.pub5. PMID 22513929. (Retracted, see doi:10.1002/14651858.cd005234.pub6. If this is an intentional citation to a retracted paper, please replace {{Retracted}} with {{Retracted|intentional=yes}}.)
  90. ^ Stucken EZ, Hong RS (October 2014). "Noise-induced hearing loss: an occupational medicine perspective". Current Opinion in Otolaryngology & Head and Neck Surgery. 22 (5): 388–93. doi:10.1097/moo.0000000000000079. PMID 25188429. S2CID 22846225.
  91. ^ "Noise and Hearing Loss Prevention". Centers for Disease Control and Prevention: National Institute for Occupational Safety and Health. Archived from the original on July 9, 2016. Retrieved July 15, 2016.
  92. ^ "Safety and Health Topics: Occupational Noise Exposure". Occupational Safety and Health Administration. Archived from the original on May 6, 2016. Retrieved July 15, 2015.
  93. ^ "Controls for Noise Exposure". Centers for Disease Control and Prevention: National Institute for Occupational Safety and Health. Archived from the original on July 4, 2016. Retrieved July 15, 2016.
  94. ^ "Excellence in Hearing Loss Prevention Award". Safe-in-Sound. Archived from the original on May 27, 2016. Retrieved July 15, 2016.
  95. ^ "Buy Quiet". Centers for Disease Control and Prevention: National Institute for Occupational Safety and Health. Archived from the original on August 8, 2016. Retrieved July 15, 2016.
  96. ^ "PowerTools Database". Centers for Disease Control and Prevention: National Institute for Occupational Safety and Health. Archived from the original on June 30, 2016. Retrieved July 15, 2016.
  97. ^ "CDC – NIOSH Publications and Products – Occupationally-Induced Hearing Loss (2010-136)". CDC.gov. 2010. doi:10.26616/NIOSHPUB2010136. Archived from the original on 2016-05-12.
  98. ^ a b Tikka C, Verbeek JH, Kateman E, Morata TC, Dreschler WA, Ferrite S (July 2017). "Interventions to prevent occupational noise-induced hearing loss". The Cochrane Database of Systematic Reviews. 7: CD006396. doi:10.1002/14651858.cd006396.pub4. PMC 6353150. PMID 28685503.
  99. ^ Institute for Occupational Safety and Health of the German Social Accident Insurance. "Hearing impairment calculator".
  100. ^ Moyer VA (2012-11-06). "Screening for Hearing Loss in Older Adults: U.S. Preventive Services Task Force Recommendation Statement". Annals of Internal Medicine. The American College of Physicians. 157 (9): 655–661. doi:10.7326/0003-4819-157-9-201211060-00526. PMID 22893115. S2CID 29265879. Archived from the original on 2012-10-27. Retrieved 2012-11-06.
  101. ^ "Who Should be Screened for Hearing Loss". www.asha.org. Archived from the original on 2017-03-17. Retrieved 2017-03-17.
  102. ^ "Hearing and Other Sensory or Communication Disorders | Healthy People 2020". www.healthypeople.gov. Archived from the original on 2017-03-18. Retrieved 2017-03-17.
  103. ^ Chandrasekhar SS, Tsai Do BS, Schwartz SR, Bontempo LJ, Faucett EA, Finestone SA, et al. (August 2019). "Clinical Practice Guideline: Sudden Hearing Loss (Update) Executive Summary". Otolaryngology–Head and Neck Surgery. 161 (2): 195–210. doi:10.1177/0194599819859883. PMID 31369349.
  104. ^ World Health Organization, WHO (2017). Global costs of unaddressed hearing loss and cost-effectiveness of interventions: a WHO report. Geneva: World Health Organization. pp. 5–10. ISBN 978-92-4-151204-6.
  105. ^ ISO, International Organization for Standardization (2013). Acoustics—Estimation of noise induced hearing loss. Geneva, Switzerland: International Organization for Standardization. p. 20.
  106. ^ Passchier-Vermeer, W (1969). Hearing loss due to exposure to steady state broadband noise. Delft, Netherlands: TNO, Instituut voor gezondheidstechniek. pp. Report 35 Identifier 473589.
  107. ^ Johansson M, Arlinger S (2004-07-07). "Reference data for evaluation of occupationally noise-induced hearing loss". Noise & Health. 6 (24): 35–41. PMID 15703139.
  108. ^ Tambs K, Hoffman HJ, Borchgrevink HM, Holmen J, Engdahl B (May 2006). "Hearing loss induced by occupational and impulse noise: results on threshold shifts by frequencies, age and gender from the Nord-Trøndelag Hearing Loss Study". International Journal of Audiology. 45 (5): 309–17. doi:10.1080/14992020600582166. PMID 16717022. S2CID 35123521.
  109. ^ Jun HJ, Hwang SY, Lee SH, Lee JE, Song JJ, Chae S (March 2015). "The prevalence of hearing loss in South Korea: data from a population-based study". The Laryngoscope. 125 (3): 690–4. doi:10.1002/lary.24913. PMID 25216153. S2CID 11731976.
  110. ^ Flamme GA, Deiters K, Needham T (March 2011). "Distributions of pure-tone hearing threshold levels among adolescents and adults in the United States by gender, ethnicity, and age: Results from the US National Health and Nutrition Examination Survey". International Journal of Audiology. 50 Suppl 1: S11-20. doi:10.3109/14992027.2010.540582. PMID 21288063. S2CID 3396617.
  111. ^ Rodríguez Valiente A, Roldán Fidalgo A, García Berrocal JR, Ramírez Camacho R (August 2015). "Hearing threshold levels for an otologically screened population in Spain". International Journal of Audiology. 54 (8): 499–506. doi:10.3109/14992027.2015.1009643. PMID 25832123.
  112. ^ Hoffman HJ, Dobie RA, Losonczy KG, Themann CL, Flamme GA (March 2017). "Declining Prevalence of Hearing Loss in US Adults Aged 20 to 69 Years". JAMA Otolaryngology–Head & Neck Surgery. 143 (3): 274–285. doi:10.1001/jamaoto.2016.3527. PMC 5576493. PMID 27978564.
  113. ^ Carroll YI, Eichwald J, Scinicariello F, Hoffman HJ, Deitchman S, Radke MS, Themann CL, Breysse P (February 2017). "Vital Signs: Noise-Induced Hearing Loss Among Adults – United States 2011-2012". MMWR. Morbidity and Mortality Weekly Report. 66 (5): 139–144. doi:10.15585/mmwr.mm6605e3. PMC 5657963. PMID 28182600.
  114. ^ "American Sign Language". NIDCD. 2015-08-18. Archived from the original on 15 November 2016. Retrieved 17 November 2016.
  115. ^ Baker, Charlotte; Carol Padden (1978). American Sign Language: A Look at Its Story, Structure and Community.
  116. ^ a b Padden, Carol A.; Humphries, Tom (Tom L.) (2005). Inside Deaf Culture. Cambridge, MA: Harvard University Press. p. 1. ISBN 978-0-674-01506-7.
  117. ^ a b Jamie Berke (9 February 2010). "Deaf Culture – Big D Small D". About.com. Retrieved 22 November 2013.
  118. ^ Ladd, Paddy (2003). Understanding Deaf Culture: In Search of Deafhood. Multilingual Matters. p. 502. ISBN 978-1-85359-545-5.
  119. ^ Lane, Harlan L.; Richard Pillard; Ulf Hedberg (2011). The People of the Eye: Deaf Ethnicity and Ancestry. Oxford University Press. p. 269. ISBN 978-0-19-975929-3.
  120. ^ Coghlan A (2005-02-14). "Gene therapy is first deafness 'cure'". NewScientist.com News Service. Archived from the original on 2008-09-14.
  121. ^ Gubbels SP, Woessner DW, Mitchell JC, Ricci AJ, Brigande JV (September 2008). "Functional auditory hair cells produced in the mammalian cochlea by in utero gene transfer". Nature. 455 (7212): 537–41. Bibcode:2008Natur.455..537G. doi:10.1038/nature07265. PMC 2925035. PMID 18754012.
  122. ^ Gewin V (2012-09-12). "Human embryonic stem cells restore gerbil hearing". Nature News. doi:10.1038/nature.2012.11402. S2CID 87417776. Archived from the original on 2012-12-14. Retrieved 2013-01-22.
  123. ^ Ander D. "Drug may reverse permanent deafness by regenerating cells of inner ear: Harvard study". National Post. National Post. Archived from the original on 2013-02-16.
  124. ^ "Hearing Health Foundation". HHF. Archived from the original on 2013-01-27. Retrieved 2013-01-22.
  125. ^ "Biomedical research – Action On Hearing Loss". RNID. Archived from the original on 2013-01-23. Retrieved 2013-01-22.
  126. ^ Gallacher J (9 July 2015). "Deafness could be treated by virus, say scientists". UK: BBC. Archived from the original on 9 July 2015. Retrieved 9 July 2015.
  127. ^ Askew C, Rochat C, Pan B, Asai Y, Ahmed H, Child E, Schneider BL, Aebischer P, Holt JR (July 2015). "Tmc gene therapy restores auditory function in deaf mice". Science Translational Medicine. 7 (295): 295ra108. doi:10.1126/scitranslmed.aab1996. PMC 7298700. PMID 26157030.
  128. ^ Isgrig K, Shteamer JW, Belyantseva IA, Drummond MC, Fitzgerald TS, Vijayakumar S, Jones SM, Griffith AJ, Friedman TB, Cunningham LL, Chien WW (March 2017). "Gene Therapy Restores Balance and Auditory Functions in a Mouse Model of Usher Syndrome". Molecular Therapy. 25 (3): 780–791. doi:10.1016/j.ymthe.2017.01.007. PMC 5363211. PMID 28254438.
  129. ^ Landegger LD, Pan B, Askew C, Wassmer SJ, Gluck SD, Galvin A, Taylor R, Forge A, Stankovic KM, Holt JR, Vandenberghe LH (March 2017). "A synthetic AAV vector enables safe and efficient gene transfer to the mammalian inner ear". Nature Biotechnology. 35 (3): 280–284. doi:10.1038/nbt.3781. PMC 5340646. PMID 28165475.
  130. ^ Pan B, Askew C, Galvin A, Heman-Ackah S, Asai Y, Indzhykulian AA, Jodelka FM, Hastings ML, Lentz JJ, Vandenberghe LH, Holt JR, Géléoc GS (March 2017). "Gene therapy restores auditory and vestibular function in a mouse model of Usher syndrome type 1c". Nature Biotechnology. 35 (3): 264–272. doi:10.1038/nbt.3801. PMC 5340578. PMID 28165476.
  131. ^ Carlson NR (2010). Physiology of behavior (11th ed.). Upper Saddle River, New Jersey: Pearson Education, Inc.

External links[edit]


[ad_2]

Source link